Concert 2010

Tous les ans, le Rotary Club de SENS organise une soirée Jazz au profit de ses oeuvres sociales (comme le Réveillon des Oubliés, par exemple).

Chaque année, des artistes différents se produisent permettant d’apprécier la grande diversité de ce style.

CLAUDE TISSENDIER ET SON QUARTET SWINGTIME


Originaire du sud-ouest, Claude TISSENDIER a suivi des études classiques de clarinette et de saxophone au Conservatoire de Toulouse mais a été rapidement attiré par le Jazz. En découvrant Les Haricots Rouges, il est subjugué par le style Nouvelle Orléans et en particulier ses clarinettistes. Grand admirateur de Sydney Bechet, il entre dans plusieurs Jazz Bands régionaux et monte rapidement à Paris.

Tout en écrivant des arrangements, il est aussitôt intégré dans le Grand Orchestre de Claude BOLLING référence s’il en est où il sera bientôt soliste et dont il restera un pilier. Parallèlement il se produit dans différents Big Bands et dans tous les clubs de Jazz de la capitale.

A partir des années 80, Claude TISENDIER soliste et arrangeur de talent devient chef d’orchestre et va fonder diverses formations qui enregistreront plusieurs disques toujours récompensés. Puis, prolongement naturel, il deviendra compositeur.

En 1993 il monte le QUARTET SWINGTIME en hommage à Benny GOODMAN dont il reconstitue le groupe. Eblouissant clarinettiste, Benny GOODMAN, le « Roi du Jazz », a triomphé dans l’ère du Swing des années 30. A ses côtés on retrouve alors Lionel HAMPTON au vibraphone, Teddy WILSON au piano et Gene KRUPA à la batterie réunissant ainsi quatre des plus grands solistes de l’époque.

Le Quartet SWINGTIME reprend cette idée avec, autour de Claude TISSENDIER, Bernard RABAUD au vibraphone. Cofondateur du Grand Orchestre du Splendid après avoir joué dans les pubs parisiens, il a créé et dirigé « Le Petit Opportun », antre de folles nuits de Jazz. Accompagnateur prisé, le pianiste Jacques SCHNECK, quant à lui, s’exprime dans le même style original que Teddy WILSON. Enfin, Sylvain GLEVANEC est un batteur brillant très fidèle au jeu de l’époque swing.

Avec son Quartet SWIGTIME de Jazz classique, c’est donc un hommage aux célèbres Benny GOODMAN et Lionel HAMPTON que nous propose avec ce concert Claude TISSSENDIER pour notre plus grand plaisir.

Publié le samedi 14 décembre 2013, par ADMINISTRATEUR, et mis à jour le 14 décembre 2013.